Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody, la déclaration d’amour de Queen à Freddie Mercury

Samedi dernier était le 27 anniversaire de la disparition de Freddie Mercury. Samedi soir était aussi mon premier cinéma depuis un petit moment et j’ai choisi d’aller voir Bohemian Rhapsody (en VO of course) 

Pour être honnête j’ai désiré aller le voir dès la première minute de l’annonce d’un film sur Queen. J’aime leur musique depuis très longtemps, certains de leurs titres ont bercé mon enfance puis mon adolescence et sont comme autant de madeleine de Proust. Et vu le monde dans la salle, je ne devais être la seule avec ce ressenti samedi soir. 

C’est donc très sereine que je me suis installée, j’avais bien vu ça et là des vilaines critiques disant tantôt que ça n’était qu’un karaoké sur grand écran ou encore que ce biopic n’était pas juste et trop édulcoré. Mais voilà, Bohemian Rhapsody n’est pas un biopic. Ca n’est pas le récit filmé de la vie de Farrokh Bulsara aussi connu sous le nom de Freddie Mercury, non. Si ça l’avait été, on aurait eu l’enfance de Farrokh, l’éveil de Freddie, le succès de Queen et enfin la mort de Freddie alors qu’ici on a vu la création de l’un des plus grand groupe de rock. 

Si Bohemian Rhapsody est un biopic, c’est celui de Queen ! 

Ce film de 2h30 nous plonge dans l’Angleterre des années 70 avec une bande d’étudiants plutôt nerds (ils étudiaient l’astrophysique, l’orthodontie, le génie électrique et le design -> pas des blaireaux quoi ^^)  mais tous ont en commun la passion de la musique. 

On assiste alors à la création de Queen et à la naissance de Freddie Mercury, ce chanteur emblématique et fantasque. Certes le film nous montre beaucoup sa vie, mais je pense que c’est celle qui avait le plus de piquant, le plus d’intérêt sur grand écran, car rapidement les autres membres se sont mariés et ont eu des enfants et finalement une vie assez « apple-pie » rien de transcendant (à part écrire et composer des dizaines de chansons géniales ^^) 

Pour servir ce film, on a un casting incroyable de justesse. Très rapidement on oublie que l’on regarde des interprètes et l’on voit Roger, John, Brian et Freddie. Je suis époustouflée par l’interprétation de Gwilynn Lee et sa transformation en Brian May. Quant à Rami Malek il est carrément habité par Freddie !

Certaines critiques déplorent le côté adouci de la vie de Freddie à l’écran, reprochant au film de ne pas le montrer comme un psychopathe à chats, gorgé de cocaïne (pour la faire courte) mais je trouve cet aspect assez illustré. Une scène notamment est très malaisante à mon sens : Freddie réclame à parler à tous ses chats un par un au téléphone pour leur dire combien il les aime alors qu’il ne dit pas 2 mots à sa fiancé. On voit tout au long du film des fêtes, de l’alcool, de la drogue, des gueules de bois et des lunettes noires, suffisamment pour nous rappeler que Queen ne vivait pas à Happyland et que son chanteur était particulièrement tourmenté mais je pense que ça n’est pas le message de ce film. 

Ici, il est question de parler d’un génie de la musique et de ses géniaux camarades de jeu qui ont créer un groupe génial 🙂 N’oublions pas que Queen s’est associé au film, en le produisant notamment, donc on voit leur vision et je pense sincèrement que pendant 2h30 ils renouvellent leur amour pour leur ami disparu depuis près de 30 ans. 

Pour ceux qui doutent encore, allez le voir (ou attendez la sortie en streaming ou DVD peu importe) juste pour le travail effectué, pour le casting époustouflant (et puis y a Little Finger pour les fans de GoT ^^) , pour l’amour de la bonne musique et je vous laisse avec ce comparatif film/ concert pour que vous vous rendiez compte du travail de mimétisme de ouf qu’offre Rami Malek. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Bohemian Rhapsody, la déclaration d’amour de Queen à Freddie Mercury »

  1. Je partage à 200% ton avis sur ce film GRANDIOSE ! Déjà en effet la première des choses à dire et redire c’est que c’est un biopic sur Queen et pas uniquement le chanteur du groupe ! D’ailleurs, j’ai vraiment apprécié de voir quel membre du groupe avait apporté telle ou telle chanson (euh pardon, tuuuuuuube !). Ces 4 mecs étaient tous des génies de la musique. Tout comme toi, j’ai été bluffée par le jeu d’acteur et à aucun moment j’ai eu l’impression de voir des acteurs jouer un rôle. En fait, ils étaient Queen !
    Tout comme toi, je trouve que le côté tourmenté, sadique, torturé, cocaïné de Freddy est bien et suffisamment présent dans le film … Et d’ailleurs, je pense que le film traduit bien à quel point ce personnage était à la fois si attachant et si « énervant » … C’est au final une belle histoire d’amour/amitié entre 4 mecs passionnés de musique qui forment une famille, avec ses hauts et ses bas … et entre une femme et un homme qui se cherche et qui ne semble être bien que sur scène. Mon seul petit regret, j’aurai aimé que sa dernière histoire d’amour avec Jim soit un peu plus développée … même si ce qu’il y a à l’écran m’a tout de même donné satisfaction.
    J’ai eu les frissons et les larmes aux yeux en regardant ce film, ce à quoi je ne m’attendais pas du tout en allant voir ce type de film !
    Je le recommande donc également fortement à tout le monde, et quant à moi j’ai qu’une envie : le revoir !

Une petite bafouille ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.