Crapaud deviendra princesse !

Il y a un an, j’abandonnais mon bébé presque tout neuf à son papa, pour aller me faire relooker à Paris, grâce à Famili.

Me voilà donc à cinq heures du mat’, sur un quai de gare à attendre le troisième train de ma vie monter à la capitale pour me faire chouchouter toute la journée. Je suis arrivée sans encombre, j’ai été accueillie à la gare par les journalistes : Marine Chassang et l’une de ses collègues, et c’était parti pour une journée de folie ! A peine descendue du train c’était déjà la course et quand t’es levé depuis quatre heure et que t’as pas mangé, c’est moyen… Nous sommes arrivées à l’espace relooking Edgar A. , j’y ai rencontré l’autre maman gagnante : Laure et son adorable petite Charlotte, ainsi que Myriam, notre camérawoman de l’extrême, puis nous avons filmé notre arrivée.

Après une photo peu avantageuse, qui figurera le « avant », on passe à l’entretien avec Sylvain Gouédard. Voilà une étape fort agréable (mais stressante puisque tout est filmé) où je découvre mon morphotype (« X ») ma colorimétrie (couleurs froides) et mon « style » (entre rétro et bohème).

Avant !

Il me pose également la question qui tue : « Quel est ton budget shopping mensuel ? » Moi : « j’ai pas de budget » Lui : « bon, alors quel est ton budget pour une tenue ? » Moi : « je N’ai PAS de budget ! »

Petite explication : je ne fais pas ma Cosette, mais je n’ai pas de budget shopping parce que 1/ je ne fais pas de shopping pour moi et 2/ j’ai trop de fringues, il y en a dans toutes les pièces ; ma mère m’en donne, mes cousines m’en donnent, etc… Cette année Maxi m’a offert 2 robes en promo chez Kiébo, pour partir en vacances : 30€ ! Voilà mon budget annuel 😀 Alors Sylvain qui a prévu de faire une tenue complète (chaussures et accessoires compris) aux Galeries, ne va pas aller loin avec un tel budget !

Vient ensuite la coiffure surprise : je sais qu’on va couper et teindre mais c’est tout. Un homme charmant en complet veston (ça fait bizarre tant d’élégance^^) s’occupe donc de ma tignasse, avec un manque de douceur certain, mon cuir chevelu sensible a passé un sale quart d’heure. Il coupe, on me décolore les restes de ma coloration rouge. Il doit être 10h30 et je me retrouve à attendre. Le coiffeur et la coloriste sont partis s’occuper de Laure et j’attends, seule. J’en profite pour envoyer un SMS à Maxi et tirer mon lait et j’attends encore. On vient me rincer et le coiffeur termine la coupe, tout en évitant les miroirs.

Vient l’heure du déjeuner et l’équipe recouvre tout les miroirs, histoire de ne pas gâcher le suspense. Je retrouve laure et toute l’équipe Famili pour profiter d’un repas de chez Cojean (j’ai pris une soupe de gyoza à tomber par terre mais vraiment bien servie^^)

Aux alentours de 14h30, la frénésie reprend avec l’arrivée de la maquilleuse M.A.C. Me voilà encharlottée (mais pas du tout ridicule) pour qu’elle me maquille. Je suis une « non-initiée » alors tout ce qu’elle me dit me parait être dans une langue étrangère, en plus j’en suis à ma dixième heure debout et en pleine digestion, autant te dire que tout me passe au-dessus et je réponds systématiquement « hum hum » J’ai capté quelques termes : poudre minérale, maquillage nude, crayon à lèvres, dans la conversation, et c’est dommage que je n’ai pas eu la fiche récapitulative car ça aurait été vraiment un outil précieux pour moi au quotidien ! Ne me voyant pas, je profite des commentaires de Laure et de l’équipe : « Oh, ah ! C’est beau ! Quelle bonne idée. Waouh, ça te va bien ! » C’est plutôt flatteur 🙂

Donc, à 16h00, je suis maquillée, coiffée et j’attends la coloriste pour des mèches. On commence à sentir la pression monter chez les journalistes parce que tout est censé être bouclé dans deux heures (essayage, tournage, shopping) et j’en ai encore pour au moins une demi-heure de pose. je ne suis pas d’une patience d’ange alors quand la coloriste arrive et me demande « vous préférez rater votre couleur ou votre train ? » Je me retiens de lui répondre « laissez comme ça, ça ira, on passe à la suite » mais bon, je suis bien élevée alors je ne dis rien et je patiente (les fauteuils massants du bac à shampoing y sont surement pour quelque chose) Et voilà la révélation !

je ne saute pas de joie car je ne vis pas vraiment de choc : j’ai été blonde/châtain pendant 25 ans donc bon, je connais. Par contre la coupe et le maquillage me donnent l’impression d’être plus vieille, huhu 🙂

Vers 17h30, on lève enfin l’ancre, vers la Fille En Vert, une petite boutique qui regorge de pièces parfaites mais pour lesquelles il faut vendre un rein.

On fait le shooting et l’interview (t’as vu comme je parle comme une pro) et on court aux Galeries pour le second essayage dont on aura aucun souvenir puisque les photos sont quelque part… Dommage surtout que j’ai failli rater mon train pour ça !

Relooking en 3min 😉

Après un trajet en taxi qui m’a coûté tout ce que j’avais sur moi, j’ai attrapé le train à la dernière seconde (j’ai sauté dans le premier wagon à la fermeture des portes) et me suis payé une petite crise de spasmophilie pour fêter ça 🙂

Mon récit te laisse peut être penser que je n’ai pas aimé (si c’était le cas, je ne t’en aurait pas parlé) mais en fait, j’ai passé un plutôt bonne journée et j’ai appris des choses très utiles ; malgré le fait d’avoir passé plus de temps dans les transports que sur place (et il m’a fallu une semaine pour m’en remettre^^)

On s’est très bien entendu avec Laure et on a bien ri surtout avec Myriam qui a su nous mettre à l’aise. Marine et sa collègue étaient un peu plus distantes car occupées à tout gérer (bravo les filles !) Sylvain était très sympathique et accessible.

Les « moins » : 

– Un planning plus que chaotique

– Pas de trace écrite du maquillage (du coup, j’ai rien compris)

– Une coiffure / couleur peu satisfaisante : jolie coupe mais pas pratique et la couleur est ma couleur naturelle…

– Vu le prix de la prestation (1000€) j’aurais aimé repartir avec quelques échantillons des produits utilisés pour ma transformation

-Des photos « Tenue jour » et « Tenue nuit » avec les références des articles auraient été un plus (surtout pour les tenues des Galeries)

Les « Plus » : 

– Un très bon accueil de la part de Famili et Sylvain

– Un traitement de princesse à l’espace relooking : boisson chaude, fauteuil massant, massage de la tête, etc…

– Un bilan complet et très clair de ma garde robe idéale

– Un essayage sensationnel à La Fille En Vert où j’ai pu voir le talent de Sylvain à l’oeuvre (et j’ai compris pourquoi lui est « relookeur » et moi « mère au foyer »)

– Des conseils à chaque étape prodigués par des professionnels : maquillage, coiffure, couleurs, vétements

– Le dossier récapitulatif de tout ça offert par Sylvain ( c’est ma bible de néophyte)

Mon bilan, un an après : 

Et bien, je me laisser pousser les cheveux, car j’aime trop pouvoir les attacher et les coiffer selon les occasions, mais je suis toujours blonde (mais en négociation pour passer Violine comme Mlle Farfalle )  mais j’ai compris qu’il y a des couleurs à éviter, notamment le rouge vif ^^ Je ne me maquille toujours pas, et j’ai toujours ma trousse « nude », que je m’étais constitué pour avoir l’air humaine à la maternité, dont je me sers pour les « grandes occasions »

Niveau garde-robe, par contre, ça a pas mal évolué : j’ai trié, réorganisé, testé de nouveaux ensembles. J’ai même un Slim (alors que je détestais ça) dans mes fétiches. je ne quitte plus ma carte couleur pour toujours être sûre de tomber juste, je la laisserais peut être un jour, mais pour l’instant, je suis loin d’être une fashionista 😉

Si tu veux te faire relooker pour te connaitre toi-même ou pour que ton allure évolue en même temps que toi, fonce n’hésite pas !

Merci encore à Famili, Sylvain Gouédard et l’espace relooking Edgar A. pour cette journée d’exception.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une petite bafouille ?