Découvre avec Lulu : l’ostéopathe

En cette journée des amoureux et étant dépourvue de valentin j’ai décidé de faire un truc hyper excitant : un rendez vous chez l’ostéopathe !

Mais il fait quoi au juste l’ostéopathe ?

Si comme moi tu es novice en la matière voici une rapide définition : L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofacial permettent de soulager certains troubles fonctionnels. (merci wiki) ou en langage clair  » y a un grand malabar qui va te secouer les os et te tâter le gras pour que tu ailles mieux »

Et en pratique ?

Et bien tu as un grand malabar qui te secoue les os et te tâte le gras pour que tu ailles mieux 😀 Bon j’exagère un peu. Pour commencer, je dois dire que j’ai la chance de n’avoir eu comme kiné ou ostéopathe que de beaux jeunes hommes aux grandes mains chaudes, ce qui je ne te le cache pas, rend l’heure en petite culotte beaucoup plus supportable 😉

La séance (en tout cas la première) commence par un interrogatoire digne de la gestapo qui sert à déterminer « et sinon comment ça va en d’dans ? » puis, une petite inspection visuelle à base de « levez, baissez la jambe/ le pied/ la tête » pour savoir si tu penches, d’où tu coinces, qu’est ce qui déconne visiblement. Viens ensuite la manipulation en elle même. Avec moi c’est rapidement compliqué car 1/ je suis chatouilleuse et 2/ la communication avec mon corps est foireuse : je ne détend ni contracte mes muscles sur demande #ctebonneblague.

J’ai été voir l’ostéopathe aujourd’hui (après des années d’hésitation) parce que j’ai mal au dos et au cul genre tout le temps (pour le cul, je met ça sur mon manque de moelleux fessier qui fait que je m’assoies sur l’os genre 15h par jour) Je pensais, bêtement, qu’à l’instar du kiné, l’ostéo manipulerait là où j’ai mal. Erreur jeune padawan ! Il a commencé par me secouer les pieds (et je suis morte de rire intérieurement #nonpasdeguilllisonadit) Au fur et à mesure de l’exploration, chaque nouvelle zone était gratifié d’un « mais c’est le chantier ici ! » tu saura donc que je suis aussi bancale à l’intérieur qu’à l’extérieur 😀

Pendant une grosse heure donc, il a essayé de débloquer des trucs, décoincer des machins, je dois dire que c’est assez étrange de se faire attraper une vertèbre sous le nombril, ou papouiller un rein 🙂 Il a été surpris que je n’ai pas vraiment de respiration abdominale (mon gros point noir en méditation) peut être est ce un reste de la rigueur du conservatoire de danse (Tiens toi droite, rentre le ventre, sers les fesses, ne respire pas) il m’a demandé 143 fois de me relâcher parce que je ne fais apparemment que croire que je suis détendue et il a fait des tas de blagues nulles trop mignonnes. De mon côté, j’ai ressenti des picotements, des tiraillements, un bracelet de montre désagréable (pas le mien ^^) et une chaleur intense indescriptible. J’ai aussi senti des trucs « en d’dans » sans savoir vraiment ce qui se passait, c’est étrange j’avoue. A la fin de la séance je ne me suis pas sentie particulièrement mieux ou différente mais lui avait l’air satisfait : il était visiblement parvenu à clôturer quelques chantiers. Il m’a prévenu que j’avais une marque rouge au milieu du dos, il faut dire qu’il venait d’essayer d’allumer un feu façon Koh lanta sur mes lombaires, et visiblement y été parvenu vu la chaleur que je ressentais, et m’a donné des devoirs à faire.

Là, ce soir, plusieurs heures après, j’ai l’impression que ma colonne vertébrale a décidé de changer d’adresse J’AI MAL SAMAYRE ! Je vais donc suivre les ordres de mon ostéopathe et aller me coller dans mon canapé avec une bouillotte (et un plaid, une tisane, un tricot et Harry Potter) #MamieStyle

ostéopathe

ça sera l’excuse pour étrenner cette merveille de bouillotte Dodie

Je pense que j’y retournerai à l’occasion, si je survis à ce soir 🙂 car j’ai encore pas mal de trucs qui déconnent. Et toi, l’ostéo tu connais ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire

Une petite bafouille ?

buzzoole code