Parent célibataire à l’essai

Depuis hier, je suis parent célibataire. Ne t’inquiète pas, Maxi n’a pas abandonné femme et enfants, il est juste en convention professionnelle (à Disneyland, on ne se refuse rien) Du coup, je suis seule avec les 2 garçons à la maison, à devoir gérer, les couches, les nuits, l’école, et c’est pas forcément des plus simples.

Ben oui, c’est la première fois que la famille est séparée, on ne s’appelle pas Tribu pour rien 😉 Depuis qu’on vit en Bretagne, Maxi ne s’est absenté qu’une seule nuit (je ne compte pas quand il travaillait de nuit, puisqu’il était là le jour) car il était hospitalisé, à l’époque, Mini était tout petit. Pareil pour moi, je n’ai déserté le foyer familial que pour la naissance de Chaton : 1 nuit (bon 2 avec celle de l’accouchement) En plus, on est tellement parents « poules » qu »on a jamais confié les enfants pour plus de 2 heures, donc même pour eux, cette configuration à un parent les chamboule un peu.

parent célibataire

Bon ok, on a pas l’air super heureux, mais c’est la seule photo où on est 4 ^^

Mini, peu habitué aux changements, cherche son père partout avant de revenir vers moi et me dire « Papa parti ? » ce à quoi je répond « oui, papa est parti au travail et reviens dans 2 dodos » 140 fois par jour. Heureusement, l’école est là pour l’occuper aujourd’hui, mais c’est samedi que ça va être long :/ Chaton lui, ne cherche certes pas Papa, mais est légèrement plus casse bonbon qu’à l’accoutumée, et je n’ai malheureusement que 2 bras pour attraper ces 2 sauvageons, donc il attend plus et râle beaucouuuuuuuuuuup plus !

Oui, mais tu as un grand lit pour toi toute seule, tu me diras. Oui. Mais non en fait. Ca fait bien un mois que Maxi dort dans le canapé car il ne supporte plus les nuits hachées et du coup, sa place vacante est occupée par un tout petit homme, bien moins poilu mais bien plus baveux car trop à l’étroit dans son berceau. Donc de ce côté là, pas de changement, j’ai toujours le même squatteur dans mon lit.

Pendant que je me plains ou dîne seule des coquillettes/ketchup (grande cuisine du parent solitaire) Maxi s’éclate avec Pluto, fait des emplettes, assiste à une convention animée par Denis Brogniart et à un concert de Yannick Noah, tout ça chez Mickey ! On a fait plus dur comme week-end de boulot 😀 Je sais tout ça, car on a gardé un contact téléphonique (appel et texto) surtout parce que j’avais rendez-vous avec la maîtresse ce soir, pour faire un petit point de rentrée, après cette première semaine. Maxi aurait aimé être là (mais s’éclaté chez Disney, on peut pas tout faire >_<) Moi, je te cache que ce rendez-vous, je le craignais un peu, mais ça c’est très bien passé (je t’en ferai un compte rendu plus tard) et ça a occupé Mini pendant une grosse demi-heure et ça l’a bien crevé, ça et l’aller-retour à pied. Du coup, il s’est écroulé à 18 heures, après mille conneries, of course (Règle des 3 F, coucou Marie :p)

Tout ça pour dire que j’aime moyen galérer seule avec les mectons, et je tire mon chapeau à toi, ami parent célibataire parce que c’est vraiment crevant ! La preuve, je zone sur le web en écoutant Patrick Bruel pour empêcher mes yeux de se fermer à 21h00. Et j’ai même plus de M&M’s 🙁

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Parent célibataire à l’essai »

  1. J’ai ri quand j’ai vu la photo 🙂 tellement de sourires ça fait plaisir à voir 🙂 . C’est pas évident de se retrouver seul(2) , à tout gérer mais bon quand on n’a pas le choix on fait du mieux qu’on peut ! (dit la maman solo de 3 nains!)

    1. Oui hein ?! On respire la joie de vivre ^^ Ah mais je suis pleine d’admiration pour toi, pendant ces 2 jours j’ai eu l’impression de manquer de bras, alors toi, tous les jours et avec 3 !!!

Une petite bafouille ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.