La première dent

Quand on a des enfants, il y a tout un monde qui nous est livré avec : les bouleversements ! Autant, on a su gérer la propreté (pourtant à rallonge chez Mini) survécu aux terreurs nocturnes et dompter les nombreuses célébrations annuelles (qui n’ont aucun sens pour notre petit bonhomme) autant il y en a un qu’on a pas vu venir du tout : la chute d’une dent.

Pourtant on en entendait parler autour de nous : chez les cousins à peine plus vieux, chez les copines mais on se disait « non, il est petit encore » ou « on en parlera quand il nous demandera pourquoi sa dent bouge » Sauf que voilà, lui qui a toujours 100 000 questions, lui qui veut tout comprendre n’a pas signalé que l’une de ses dents bougeait. Il ne s’est jamais plaint lors du brossage quotidien, jamais. Et c’est comme ça qu’un 31 août, veille de rentrée en grande section, à 14h00, 30 minutes avant de rencontrer la psychomotricienne, que j’ai vu venir un Mini poing fermé, hurlant « la dent elle a cassé » entre 2 sanglots. Il m’a fallu un petit moment pour comprendre, puis il m’a montré ce que cachait sa main et j’ai reconnu une petite dent, la même que j’ai moi même tenu dans ma petite main, il y a bien longtemps. J’ai vérifié dans sa bouche et j’ai vu un petit trou ensanglanté au milieu de son sourire impeccable. Alors, on s’est assis tous les deux et j’ai séché ses grosses larmes pleine de chagrin. Je lui ai expliqué que c’était normal, que sa dent n’était pas cassée mais qu’elle était tombée pour faire de la place à sa dent de grand. Je lui ai parlé de Sammy le T-Rex du Dino train qui a peur de ne plus avoir de dent, il m’a répondu que Grabouillon aussi perd ses dents. Du coup, ça a été mieux, on a mis sa précieuse petite dent dans une petite boite et on a fait un câlin fort (comprendre un câlin serré fort) Ensuite, il s’est précipité sur Maxi à peine rentré pour lui dire fièrement que sa dent était tombée et lui montrer sa petite boite à trésor.

IMAG0991

Ca va mieux maintenant, il en parle à tout le monde, avant même de dire bonjour mais on le sent stressé à chaque fois que l’on parle de dents et les larmes ne sont jamais loin.

Bon, plus que 19 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « La première dent »

Une petite bafouille ?